La fin du monde pour les Mayas, juste la fin d’un cycle?


Selon certains, la troublante hypothèse de la fin du monde en 2012 se voit confirmée par le calendrier du peuple Maya, et cette fois la prédiction est encore plus précise en soulignant l’année, le mois et le jour de la fin du monde.
Le calendrier Maya prévoit que la fin du monde, plutôt la fin de ce monde (comprendre la fin d’une cycle),  aura lieu en décembre 2012.

C’est une prophétie d’une précision surprenante de la part d’un peuple qui accorde une très grande importance son calendrier.

 

Le calendrier Maya

Le peuple Maya a été une civilisation florissante de sixième au neuvième siècle après Jésus-Christ.

Les Mayas étaient obsédés par le passage du temps.
Ils notaient tous les évènements qu’ils mettaient en relation principalement avec les astres, le climat et différents autres manifestations afin de les analyser.
Le temps, le synchronisme et la conscience étaient leur obsession. Ils ont passé presque mille ans à étudier les civilisations précédentes pour essayer de prévoir le moment exact de cette importante transformation.

Au fur et à mesure des années, ils réussirent à batir un calendrier extrêmement précis, davantage que le nôtre. Les Mayas étaient des scientifiques chamaniques en quelque sorte.
Par exemple, leur calcul des périodes de cycles lunaires, planétaires et solaire leur permette de prédire une éclipse solaire des milliers d’années avant qu’elles ne survienne.

Leur calendrier se veut aussi prophétique.
En effet, au huitième siècle après Jésus-Christ, ils prédirent que des dieux barbus à la peau blanche allaient traverser l’océan pour arriver sur leur territoire le 5 mars 1519.
Or c’est précisément ce jour-la que Cortez et ses conquistadors ont lancé leur conquête du Nouveau Monde.

Une simple coïncidence ou la justesse de leur calendrier prophétique ?
La réponse de l’importance car les Mayas ont également prévu la fin du monde tel qu’on la connaît. Ce jour est appelé Hunab Ku .

 

Les prédictions et propheties des Mayas pour 2012

La brèche cosmique

Les Mayas ont désigné le 21/12/1012 comme la fin du cycle actuel.

Au solstice d’hiver de 2012, le 21 décembre 2012, le soleil se lèvera dans une brèche obscure au centre de la Voie lactée.

Les Mayas ont appelé cette brèche obscure la brèche cosmique ou le trou noir et pour eux les conséquences seraient désastreuses…

L’approche scientifique

Ça ne fait que quelques années que les astronomes ont découvert qu’il aurait effectivement un trou noir au centre de la Voie lactée.

Le 21 décembre 2012, la terre sera parfaitement alignée avec le soleil et le centre de la galaxie de la Voie lactée : c’est un phénomène galactique qui ne se produit qu’une seule fois tous les 25800 ans.
Certaines théories de physiciens s’apparente étrangement à celle des Mayas : pour eux, les courants magnétiques du Nord et du Sud se mettrait à circuler en sens contraire.

Ce phénomène s’appelle phénomène de déplacement du pôle.
Tout le manteau de la terre se déplacerait en quelques jours à peine, peut-être même quelques heures, en changeant les positions des deux pôles. Voilà qui causerait un désastre à l’échelle planétaire.
Tous les continents seraient frappés par de violent tremblement de terre et de violents TSUNAMI inonderait les villes côtières.

Ce serait la dernière catastrophe de l’histoire
.
Aussi invraisemblable que cette théorie puisse paraître, elle a des fondements scientifiques.

Plus récemment, divers études scientifiques révèlent que les pôles se sont déjà déplacés.Il y a 800 millions d’année le pole nord se situait au milieu de l’ocean pacifique, ce qui situait l’alaska sur l’équateur.

Meme si le déplacement des pôles s’est produit lentement au fil des ans, il a modifié le climat de la planète et le niveau de la mer.
Si un tel déplacement se produisait rapidement, on assisterait à une catastrophe planétaire et a une extinction massive des espèces.

Simples coïncidences?

 

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *